sábado, 14 de mayo de 2016

La Chambre Noire - Lucie Santamaria - Récit




LA CHAMBRE NOIRE
(Récit)

Lucie Santamaria





Chambre Noire
Dessin de Lucie Santamaria



Nous avions cinq et six ans, mon frère et moi.
Nous dormions dans le noir, volets fermés.
Au petit jour, mon frère s'assit sur le lit en criant:

- Vois! Vois! Maman et Pipo, là haut sur le mur! Ils marchent à l'envers!

 C'était l'heure de se lever. On entendait Maman derrière la porte, préparant le petit déjeuner et tout à coup, on la voyait là sur le mur, allant de la cuisine à la salle à manger!
 Comme Félix le chat que le maître nous passait à l'école avec son projecteur!
 Elle allait et venait avec la cafetière, les bols, le pot de confiture !
 Elle était minuscule avec Pipo qui courait devant elle.
 Tout excités nous ouvrîmes la porte en criant :

 - Maman! Viens voir!

 Mais...la magie avait fini d'opérer...
 Le soleil rentrait à flots dans la chambre et avait effacé notre dessin animé!




La chambre noire
Dessin de Lucie Santamaria
Dessin de mon souvenir



 Des années plus tard j'ai compris ce qui s'était passé ce matin là et que la magie avait son explication!
 Dans la bibliothèque du collège j'ai découvert ce merveilleux livre:


Erik et Guida: "Voyage autour d'un appareil photo". Prisma. Paris. 1942


 Un de ses petits dessins me fit revivre cet instant magique que j'avais soigneusement gardé dans ma mémoire.










 Un autre dessin plus élaboré montrait l'endroit où se situe le spectateur (nous dans notre petit lit)

 La tour, c'était Maman et Pipo.
 Le petit trou où se croisent les lignes sur le dessin, c'était tout simplement le trou de la serrure de la porte de notre chambre.

 Tout fière d'avoir compris ce que nous avions ce matin là expérimenté, je feuilletais le livre.
 Il y avait l'appareil fotos que mon père avait gagné dans un concours de Midi Libre! Le bel appareil qu'on sortait le jour des réunions familiales, des baptêmes, des mariages et de la fête à d'école!







 Mais pour en revenir à l'expérience de la chambre noire qui nous dit l'origine du cinéma, je joins ce reportage de deux jeunes gens qui sont revenus aux débuts de l'image projetée sur un mur. 



Disegno d’epoca raffigurante una camera obscura. Lo specchio serviva a far deviare l’immagine sul piano superiore dove il pittore tracciava il suo disegno



 Ils logeaient en Inde dans une chambre dont les portes et fenêtres avaient de petits trous et laissaient passer la lumière et les images de la rue. Mais je vous laisse plutôt regarder (en espérant que la video va s'ouvrir...)


Lucie Santamaria
1 05 2016



Publicar un comentario